Cas clinique

Fibrose pulmonaire idiopathique avec une nouvelle mutation de TERT

Mis en ligne le 22/04/2015

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 736,11 Ko)

Une femme âgée de 68 ans (tabagisme sevré à 30 paquets-année) consulte dans le cadre du suivi d'une fibrose pulmonaire idiopathique (FPI) en 2010. Elle présente une canitie des cheveux et des cils depuis l'âge de 20 ans. La FPI a été diagnostiquée en 2005. Un traitement par azathioprine avait alors rapidement été arrêté pour cause de cytolyse hépatique sévère.

auteurs
Dr Caroline KANNENGIESSER

Pharmacien, Hôpital Bichat-Claude Bernard, AP-HP, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Christophe GUIGNABERT

Médecin, Biologie moléculaire, Inserm U999, Hôpital Marie Lannelongue, Le Plessis Robinson, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Thomas FLAMENT

Médecin, Pneumologie, Hôpital Bretonneau, CHRU, Tours, France

Contributions et liens d’intérêts
Pr Sylvain MARCHAND-ADAM

Médecin, Pneumologie, Hôpital Bretonneau, CHRU, Tours, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Pneumologie
thématique(s)
Fibrose Pulmonaire Idiopathique
Mots-clés