Dossier

Piercings du pavillon de l'oreille

Mis en ligne le 09/01/2017

Auteurs :

La plupart des piercings du pavillon de l'oreille sont sans histoire. Mais il faut savoir traiter les petits problèmes que sont les retards de cicatrisation et les réactions inflammatoires dues à une allergie de contact aux matériaux constituant la boucle d'oreille. L'enchâssement d'une boucle dans le lobule peut être traité sous anesthésie locale en consultation. Les déchirures peuvent justifier un geste chirurgical, relativement aisé pour le lobule, très difficile pour la partie cartilagineuse du pavillon. Les chéloïdes du lobule sont très difficiles à traiter de manière satisfaisante.

Liens d'interêts

M. François déclare ne pas avoir de liens d’intérêts.

auteur
Dr Martine FRANÇOIS
Dr Martine FRANÇOIS

Médecin
ORL et chirurgie cervico-faciale
Hôpital Robert Debré, Paris
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Pédiatrie