Une étude qui redonne le SMILE devant un lymphome NK/T

D'après Wang et al. abstr. 467, actualisé