Mise au point

Prise de conscience du déclin cognitif dans le continuum de la maladie d'Alzheimer : implications pour le diagnostic, la prise en charge et la recherche

Mis en ligne le 31/12/2020

Auteurs : F. Cacciamani

L'anosognosie est un symptôme fréquent de la démence d'Alzheimer. Elle a une prévalence de 38 à 91 % et est principalement associée à une atteinte frontale et à des troubles des fonctions exécutives. Ce symptôme a été également étudié chez des patients en phase prodromale de la maladie et, plus récemment, dans la phase préclinique. Ces études, bien que peu nombreuses, semblent suggérer qu'au début de la maladie, lorsque le déclin cognitif est subtil et n'est pas encore détecté par les tests, le patient repérerait davantage les changements cognitifs que son entourage. Plus tard, l'évaluation faite par l'entourage sera plus fi able que celle du patient lui-même. Il existe souvent une anosognosie dans la phase prodromale de la maladie, qui est encore plus marquée dans la démence. L'étude de la conscience des troubles depuis les phases précoces de la maladie contribue à un diagnostic plus précoce, et a de fortes implications pour la prise en charge du patient et pour la recherche.

Liens d'interêts

F. Cacciamani déclare ne pas avoir de liens d’intérêts.

centre(s) d’intérêt
Neurologie
Mots-clés