Dossier

Activité physique, école et santé de l’enfant

Mis en ligne le 21/10/2014

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 421,10 Ko)
» La sédentarité augmente chez les enfants français, qui ont une forme physique déclinante.
» L’école est un lieu privilégié pour mettre en place une activité physique et induire des changements de comportement de l’enfant et de sa famille, mais l’approche communautaire est la plus susceptible de remplir ces objectifs.
» En dehors des cours d’éducation physique et sportive, les intercours et coupures permettent d’atteindre environ la moitié des recommandations d’activité physique pour les enfants.
» Les municipalités ont un rôle majeur pour l’aménagement de l’environnement scolaire, périscolaire et pour les activités extrascolaires encadrées.
» La mobilisation des communautés issue de la méthodologie EPODE permet d’avoir un impact rapide et durable sur les enfants et leur famille.
auteur
Dr Jean-Michel BORYS

Médecin
Endocrinologie et métabolismes
paris
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Endocrinologie
thématique(s)
Diabète,
Hormones,
Nutrition
Mots-clés