Dossier

Insulinothérapie : paroles de personnes atteintes d'un diabète de type 2. Espoir ou angoisse ? Amie ou ennemie ?

Mis en ligne le 30/04/2022

Auteurs : N. Naïditch, C. Hehn, J.F. Thébaut

  • La mise sous insuline pour une personne atteinte de diabète de type 2 (DT2) est une étape charnière, souvent considérée par le patient comme difficile, voire traumatisante. Afin de mieux comprendre ce moment, les entretiens menés au cours de 4 études qualitatives du Diabète LAB, créé par la Fédération française des diabétiques, portant sur l'insulinothérapie ont été analysés. La mise en route d'un traitement parentéral sur le long terme justifie une attention particulière pour en analyser les conséquences, qu'elles soient biologiques (pratique d'injection, hypoglycémie), psychologiques (anxiété, stress) ou sociales (stigmatisation, accompagnement). Les équipes soignantes devront accorder une vigilance particulière à la formation et la compréhension des patients, et ne pas hésiter à interroger leurs représentations.
Liens d'interêts

N. Naïditch, C. Hehn et J.F. Thébaut déclarent ne pas avoir de liens d’intérêts en relation avec cet article. Le Diabète LAB, par l’intermédiaire de la Fédération française des diabétiques, a reçu des financements de la part de Lilly, Novo Nordisk, Sanofi et BD.

auteur
M Jean-François THÉBAUT

Vice président de la Fédération française des diabétiques, Fédération française des diabétiques/Diabète LAB, Paris
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Endocrinologie
thématique(s)
Diabète,
Diabète de type 2,
Insulinothérapie
Mots-clés