Dossier

D'où viennent les préférences et les aversions alimentaires ?

Mis en ligne le 30/06/2020

Auteurs : S. Issanchou

  • D'où viennent les préférences et les aversions alimentaires ? En d'autres termes, quels sont les facteurs permettant d'expliquer pourquoi un individu aime ou n'aime pas un aliment donné ? La plupart des réactions hédoniques vis-à-vis des stimulations sensorielles apportées par les aliments et, donc, les réactions à l'égard des aliments porteurs de ces stimulations sont apprises par différents mécanismes d'apprentissage. L'efficacité de ces mécanismes peut dépendre de caractéristiques individuelles, en particulier de la sensibilité à certaines caractéristiques sensorielles. Les apprentissages ne sont pas tous liés aux expériences avec l'aliment à proprement parler ; nombre d'entre eux dépendent des interactions au sein de la famille ou de l'environnement social. Des facteurs cognitifs jouent aussi un rôle et expliquent, en particulier, les dégoûts pour des produits animaux qui dépendent beaucoup de la culture.
Liens d'interêts

S. Issanchou déclare ne pas avoir de liens d’intérêts en relation avec cet article.

centre(s) d’intérêt
Endocrinologie
thématique(s)
Nutrition
Mots-clés