Dossier

Prise en charge d'un retard pubertaire chez le garçon

Mis en ligne le

Mis à jour le 08/11/2017

Auteurs : Alexandre Naccache

  • Le retard pubertaire chez le garçon se définit par une absence d'augmentation du volume testiculaire après l'âge de 14 ans.
  • Il existe 5 grands cadres étiologiques.
  • Aucun test biologique ne permet de différencier avec certitude un hypogonadisme hypogonadotrope normosmique non syndromique d'un retard pubertaire simple.
  • Le traitement par injection de testostérone de courte durée reste le traitement de référence en première intention dans le retard pubertaire simple.
Liens d'interêts

L’auteur déclare ne pas avoir de liens d’intérêts.

auteur
Dr Alexandre NACCACHE

Médecin
Pédiatrie
Hôpital Charles Nicolle, CHU, Rouen
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Endocrinologie,
Pédiatrie
Mots-clés