Dossier

Surveillance active des microcancers papillaires de la thyroïde

Mis en ligne le 31/10/2019

Auteurs : L. Lamartina, S. Leboulleux

  • La surveillance active est une alternative à la lobectomie pour des patients sélectionnés atteints de microcancer papillaire de la thyroïde.
  • Les taux d'augmentation de la taille tumorale (< 10 %) et d'apparition des métastases ganglionnaires (< 4 %) sont faibles après 10 ans de suivi.
  • Plus les sujets sont jeunes, plus le risque de progression des microcancers papillaires de la thyroïde est élevé.
  • Actuellement, tous les facteurs de risque ne sont pas clairement identifiés.
  • Le choix d'une surveillance active doit être discuté et partagé avec les patients.
Liens d'interêts

L. Lamartina déclare ne pas avoir de liens d’intérêts en relation avec cet article.

S. Leboulleux déclare avoir des liens d’intérêts avec Sanofi Genzyme.

auteurs
Dr Livia LAMARTINA

Médecin, Médecine nucléaire, Institut Gustave-Roussy, Villejuif, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Sophie LEBOULLEUX

Médecin, Médecine nucléaire, Institut Gustave Roussy, Villejuif, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Endocrinologie
Mots-clés