Editorial

Surinformation ?

Mis en ligne le 31/10/2022

Auteurs : Pr Noël Milpied

Lire l'article complet (pdf / 58,70 Ko)

Vous en conviendrez, ce concept et son ­cortège d'anxiété sont bien réels en cet automne débutant. Réchauffement climatique, guerre, pénuries, inflation, désagrégation de l'hôpital public… Alors que faire ? Fermer les canaux d'information, se retirer sur l'Aventin, ignorer ce monde dément ? Difficile.

Que faire alors ? Peut-être, pour un moment, laisser venir au premier plan les connaissances et les espoirs de succès qu'elles laissent augurer, s'adonner, tel l'opiomane, à l'hématologie et à ses progrès. Pour addictive qu'elle soit, cette drogue n'est pas dangereuse, bien au contraire.

En voici donc quelques bouffées émanant des congrès majeurs du printemps proposées par les expertes et les experts (j'ai failli écrire les dealers !) les plus talentueux.

Mais je ne comprends pas, allez-vous vous insurger ! On fustige la surinformation et on nous propose de revenir sur des congrès qui ont été abondamment et excellemment commentés, “in vivo”. De qui se moque-t-on ? Sans compter que quelques-unes des présentations recensées ont depuis été publiées dans de forts bons journaux.

Oui, vous avez raison (moins une et j'écrivais : calmez-­vous, ça va bien se passer… malvenu n'est-ce pas ?). Mais franchement, qui peut se vanter d'avoir déjà mémorisé la masse d'informations présentées et commentées ? Êtes-vous bien certain d'avoir en tête le résultat actualisé d'ECHELON-1, de PROUD-PV ? Vous souvenez-vous de ce qu'est le rusfertide ? Combien ont lu en détail la publication relative au téclistamab dans le myélome ou encore celle qui concerne la comparaison entre axi-cel et tisa-cel proposée par le registre DESCAR-T ? Qui est en mesure d'avoir en tête, clairement, les résultats des différentes associations dans la leucémie lymphoïde chronique, ainsi que les caractéristiques des patients qui étaient inclus ?

Serais-je le seul ? J'entends d'ici des persifleurs (et des persifleuses) dire : oui !

OK, mais pour tous les autres, je suis certain que ces nouvelles bouffées de savoir seront bienvenues et que vous serez d'accord avec moi pour féliciter et remercier les rédacteurs et rédactrices.

Débranchez vos smartphones et bonne lecture.

Liens d'interêts

N. Milpied déclare ne pas avoir de liens d’intérêts en relation avec cet éditorial.

auteur
Pr Noël MILPIED
Pr Noël MILPIED

Médecin
Hématologie
Centre François Magendie, CHU, Bordeaux
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Hématologie,
Oncologie hématologie