Dossier

Le challenge des biomarqueurs pour une oncologie de précision en 2015

Mis en ligne le 27/12/2014

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 852,64 Ko)
» Au cours de la dernière décennie de l'ère postgénomique, notre compréhension de la biologie du cancer a beaucoup évolué, parallèlement au développement de thérapies innovantes, efficaces et ciblées, grâce en partie à l'essor de la biologie moléculaire. Cependant, un écart plus ou moins important subsiste entre la disponibilité de nouveaux outils et concepts pour le diagnostic et le traitement du cancer et le bénéfice ultime pour les patients. Nous verrons les limitations actuelles au déploiement du théranostic, comme les biospécimens ou les biomarqueurs, et les opportunités, avec le développement des biopsies liquides, les xénogreffes issues de patients et l'essor de l'imagerie fonctionnelle et moléculaire.
auteurs
Pr Jean-Pierre DELORD

Médecin, Oncologie, Institut universitaire du cancer de Toulouse Oncopole, Toulouse, France

Contributions et liens d’intérêts
Pr Frédérique PENAULT-LLORCA

Médecin, Anatomie et cytologie pathologiques, Centre Jean-Perrin, Clermont-Ferrand, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Onco-théranostic,
Oncologie générale
thématique(s)
Radiothérapie
Mots-clés