Dossier

Classification des carcinomes de l'endomètre et de l'ovaire

Mis en ligne le 05/01/2016

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 5,05 Mo)
  • Au niveau de la sphère génitale féminine, les cancers du corps utérin et des ovaires sont les plus fréquents avec, respectivement, une incidence de 6 850 et 4 590 nouveaux cas en France en 2012. Les cancers développés au niveau de ces 2 organes présentent de nombreuses similitudes, partageant les mêmes types histologiques et les altérations moléculaires, mais avec une répartition différente. Cette revue abordera successivement les principaux types histologiques, les classifications histomoléculaires classiques et les évolutions récentes de ces classifications, prenant en compte les nouvelles données apportées par les approches moléculaires à haut débit.

Les cancers les plus fréquents de la sphère génitale féminine sont ceux du corps utérin et de l'ovaire avec, respectivement, une incidence de 6 850 et 4 590 nouveaux cas en France en 2012. Les cancers de ces 2 organes partagent globalement, quoique à des fréquences différentes, les mêmes types histologiques et les mêmes altérations moléculaires. Pour chacun de ces cancers, nous présenterons successivement les principaux types histologiques, les classifications histomoléculaires classiques et les évolutions récentes de ces classifications prenant en compte les nouvelles données apportées par les approches moléculaires à haut débit.

auteurs
Dr Pierre-Alexandre JUST

Médecin, Anatomie et cytologie pathologiques, Hôpital Cochin, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Bruno BORGHESE

Médecin, Endocrinologie et métabolismes, Hôpital Cochin, Hôpitaux universitaires Paris Centre (AP-HP), Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
Pr Jérôme ALEXANDRE

Médecin, Oncologie, Hôpital Cochin, Hôpitaux universitaires Paris Centre (AP-HP), Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Onco-théranostic,
Oncologie gynécologie
Mots-clés