Editorial

Désescalade, désescalades, et si on parlait aussi de RxPONDER ?

Mis en ligne le 31/03/2021

Auteurs : Frédérique Penault-Llorca

Lire l'article complet (pdf / 180,34 Ko)

Chers lecteurs de Correspondances en Onco-Théranostic, tout particulièrement en cette période de couvre-feu, je sais que vous attendez avec impatience ce premier opus de 2021. Il est dédié aux “signatures génomiques et médecine prédictive”. D'une part, il aborde les signatures transcriptomiques pronostiques dans le cancer du sein – dans un but de désescalade de la chimiothérapie – à la phase précoce d'un cancer du sein (E. Gouton et al.) et leur évaluation par la HAS (E. Luporsi), et, d'autre part, il détaille la place de l'oncosénologue dans la prescription des tests en oncogénétique (J. Moretta et C. Noguès), afin d'évaluer une potentielle prédisposition familiale à développer un cancer du sein au-delà des gènes BRCA (F. Lesueur et al.), sans oublier l'impact psychologique de telles annonces faites aux patients (A. Brédart et al.). Nous présenterons également les circuits des prélèvements selon les différents types de tests envisagés en pratique clinique (F. Penault-Llorca). Cet éditorial est un peu différent des précédents et prend maintenant des airs d'échos des congrès…

 

Liens d'interêts

Frédérique Penault-Llorca déclare avoir des liens d’intérêts avec AstraZeneca, Pfizer, Genomic Health/Exact Science, Myriad Genetics, Nanostring.

auteur
Pr Frédérique PENAULT-LLORCA
Pr Frédérique PENAULT-LLORCA

Médecin
Anatomie et cytologie pathologiques
Centre Jean-Perrin, Clermont-Ferrand
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Onco-théranostic,
Oncologie sénologie