Dossier

Un génome, des génomes

Mis en ligne le 31/12/2022

Auteurs : P. Sujobert

Les techniques de séquençage à haut débit ont permis de démontrer que l'acquisition de mutations somatiques du génome n'est pas réservée aux cellules cancéreuses, mais s'observe dans tous les organes lors du vieillissement. Cela remet en question la traditionnelle distinction entre génome constitutionnel et génome tumoral, ainsi que la théorie des mutations somatiques habituellement mobilisée pour expliquer l'oncogenèse et justifier la recherche de thérapeutiques personnalisées. Ces observations posent également la question de l'impact clinique des expansions clonales non cancéreuses, et soulèvent des questions techniques pour l'analyse des génomes cancéreux.

Liens d'interêts

P. Sujobert déclare ne pas avoir de liens d’intérêts enrelation avec cet article.

auteur
Dr Pierre SUJOBERT

Médecin
Hématologie
Centre hospitalier Lyon-Sud, Pierre-Bénite
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Onco-théranostic,
Oncologie générale
Mots-clés