Dossier

Thérapie ciblée anti-ALK dans le neuroblastome : données et perspectives

Mis en ligne le

Mis à jour le 02/06/2017

Auteurs : I. Janoueix-Lerosey

  • Le neuroblastome est une tumeur maligne du système nerveux sympathique périphérique observée chez le jeune enfant. Cette néoplasie se caractérise par une grande hétérogénéité clinique, en termes de présentation et d'évolution. Si le pronostic des formes localisées est en général très bon, celui des formes métastatiques agressives demeure sombre. Des mutations somatiques activatrices du gène ALK (Anaplastic Lymphoma Kinase) codant un récepteur à activité tyrosine kinase sont observées dans environ 8 % des neuroblastomes au diagnostic. Des mutations de ce gène peuvent également survenir à la rechute. Plusieurs inhibiteurs de l'activité tyrosine kinase du récepteur ALK (crizotinib, céritinib, lorlatinib) ont maintenant été évalués in vitro et dans des modèles précliniques, et sont en cours d'évaluation dans des essais cliniques. Des combinaisons associant un inhibiteur ciblant ALK avec d'autres molécules de thérapie ciblée ou avec des molécules de chimiothérapie conventionnelle ont également été étudiées. Une compréhension approfondie des mécanismes d'action de ces différentes molécules sur le récepteur ALK est indispensable pour proposer des stratégies thérapeutiques optimales pour le traitement à long terme des jeunes patients.
Liens d'interêts

I. Janoueix-Lerosey déclare ne pas avoir de liens d’intérêts.

auteur
Dr Isabelle JANOUEIX-LEROSEY

Médecin
Oncologie
Institut Curie, Paris
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Onco-théranostic,
Pédiatrie
Mots-clés