Dossier

Actualités concernant les thérapies ciblées

Mis en ligne le 30/09/2022

Auteurs : C. Ardin, A.B. Cortot

  • Les thérapies ciblées constituent le traitement de référence de 1re ligne des CBNPC avancés chez environ 20 % des patients. Les résultats présentés à l'ASCO® cette année offrent de nouvelles options et des perspectives thérapeutiques, notamment pour les patients avec mutation KRASG12C, avec le développement du sotorasib et de l'adagrasib.
  • Chez les patients avec mutation EGFR, la question du traitement post-osimertinib est centrale. Les résultats contrastés de l'association osimertinib + necitumumab montrent la nécessité de la re-biopsie à progression, afin de choisir la meilleure option thérapeutique.
  • Pour les altérations de l'exon 20 d'EGFR, le CLN-081 pourrait s'ajouter au mobocertinib ou à l'amivantamab, qui ont déjà montré des signes d'activité.
  • Pour les mutations de l'exon 14 de MET, l'amivantamab en monothérapie est intéressant, sans surpasser les inhibiteurs de tyrosine kinase ciblant MET (capmatinib, tepotinib).
  • Indépendamment de la présence d'un driver oncogénique, les CBNPC surexprimant MET pourraient être ciblés par le telisotuzumab vedotin, au prix d'une toxicité non négligeable.
Liens d'interêts

C. Ardin déclare ne pas avoir de liens d’intérêts en relation avec cet article.

A.B. Cortot déclare avoir des liens d’intérêts avec AstraZeneca, BMS, Janssen, Merck, MSD, Novartis, Pfizer, Roche et Takeda.

auteurs
Pr Alexis CORTOT

Médecin, Pneumologie, CHRU, Lille, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Oncologie thoracique,
Pneumologie
Mots-clés