Dossier

Immunothérapie

Mis en ligne le 30/09/2020

Auteurs : C. Audigier-Valette

  • L'association nivolumab + ipilimumab et 2 cycles de chimiothérapie améliore la survie globale des CBNPC de stade IV par rapport à la chimiothérapie seule.
  • L'immunothérapie confirme son intérêt dans les CBPC.
  • La charge mutationnelle ne trouve pas sa place parmi les biomarqueurs d'efficacité.
Liens d'interêts

C. Audigier-Valette déclare avoir des liens d’intérêts avec AstraZeneca, Boehringer ­Ingelheim, BMS, Novartis, Roche (essais cliniques, en qualité ­d’investigateur principal) ; ­AstraZeneca, Boehringer ­Ingelheim, BMS, Lilly, Novartis, MSD, Pfizer, Roche, AbbVie, ­FoundationOne, Takeda (­activités de conseil) ; AstraZeneca, Boehringer Ingelheim, BMS, Lilly, Novartis, Pfizer et Roche (conférences et invitations, en qualité ­d’intervenant).

auteur
Dr Clarisse  AUDIGIER-VALETTE
Dr Clarisse AUDIGIER-VALETTE

Médecin
Pneumologie
Centre hospitalier Sainte-Musse, Toulon
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Oncologie thoracique,
Pneumologie
Mots-clés