Histoire/Événement

L'origine de l'antitabagisme

Mis en ligne le 31/12/2020

Auteurs : J.P. Orlando

Le tabac a fasciné les Occidentaux dès sa découverte en 1492 par Christophe Colomb et ses compagnons. Ils voient pour la première fois des êtres humains s'y adonner. Ceux-ci fument des feuilles roulées d'une plante qu'ils cultivent. Les meilleures observations des pratiques indiennes sont peut-être celles du moine André Thevet, qui a très tôt constaté que les Indiens fument pour se guérir de toutes les maladies, mais aussi pour se donner une sorte d'ivresse propre à communiquer avec les dieux. Le tabac passe pour être aussi le symbole du pouvoir. Plante magique, trompe-la-faim, emblème du pouvoir, le tabac reçoit d'emblée de multiples attributs qui expliquent la fascination qu'il a exercée sur les conquérants du Nouveau Monde. Les descriptions faites par André Thevet mentionnent aussi des signes cliniques évoquant ce que nous appelons maintenant la syncope vagale, l'accoutumance, voire la dépendance. Bien d'autres voix se sont aussi élevées dès le début pour stigmatiser cette conduite diabolique.

Liens d'interêts

J.P. Orlando déclare ne pas avoir de liens d’intérêts en lien avec l’article.

auteur
Dr Jean-Pierre ORLANDO

Médecin
Pneumologie
Hôpital privé Casamance, Aubagne
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Oncologie thoracique,
Pneumologie,
Addictologie
thématique(s)
Tabac