Dossier

Thermoablation en pathologie tumorale thoracique

Mis en ligne le 30/06/2022

Auteurs : P. Habert, J.Y. Gaubert

  • L'ablation tumorale pulmonaire par radiofréquence est, parmi les techniques disponibles, celle dont le niveau de preuve scientifique de son efficacité est le plus élevé. C'est une alternative curative pour les tumeurs primitives pulmonaires de stade IA, avec une survie globale à 3 ans de 56 % (36-78 %).
  • La radiofréquence pulmonaire percutanée est un des traitements validés des cancers oligométastatiques pulmonaires d'origine colorectale, avec une survie globale à 3 ans de 56,7 % (46-61 %).
  • La cryoablation est une méthode prometteuse ayant déjà fait la preuve de son efficacité dans le traitement des métastases pulmonaires avec un contrôle local à 5 ans de 79-89 %, son efficacité sur les maladies primitives est en cours d'évaluation.
  • L'ablation par micro-ondes souffre d'un manque de reproductibilité, et reste réservée aux centres expérimentés.
  • Les techniques d'ablations percutanées sont des méthodes “mini-invasives”, avec un temps d'hospitalisation court < 3 jours.
Liens d'interêts

P. Habert et J.Y. Gaubert déclarent que ce travail n’a reçu aucun financement. Les auteurs de ce manuscrit ne déclarent aucune relation avec des entreprises dont les produits ou services peuvent être liés au sujet de l’article.

auteurs
Pr Jean-Yves GAUBERT

Médecin, Imagerie médicale, CHU de La Timone, Marseille, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Oncologie thoracique
Mots-clés