Dossier

Double hormonothérapie dans le cancer de la prostate

Mis en ligne le 12/12/2018

Mis à jour le 14/12/2018

Auteurs : G. Ploussard

Recommandé par 1 personne

La suppression androgénique (hormonothérapie) reste le traitement de référence des cancers de la prostate métastatiques. Depuis quelques années, l'arrivée des hormonothérapies de nouvelle génération (abiratérone, enzalutamide, apalutamide) a bouleversé la prise en charge des patients au stade de la résistance à la castration, puis au stade hormonosensible. Les bénéfices démontrés en survie globale ont installé ces molécules dans l'arsenal thérapeutique de routine, et dans les recommandations. La question de leur association (double hormonothérapie), même à des stades plus précoces de la maladie, se pose, avec de nombreux essais ouverts. La définition de la séquence idéale de ces traitements pour un patient donné sera également un objectif majeur dans un futur proche, pour l'optimisation de la prise en charge. 

Liens d'interêts

G. Ploussard déclare avoir des liens d’intérêts avec Janssen, Ipsen, Takeda, Ferring, Astellas, Bouchara-Recordati.

auteur
Dr Guillaume PLOUSSARD

Médecin
Chirurgie urologique
Clinique La Croix-du-Sud, Quint-Fonsegrives
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Oncologie urologie,
Urologie
thématique(s)
Prostate
Mots-clés