Dossier

Gestion de la toxicité des immunothérapies : le modèle de la RCP iTox

Mis en ligne le 30/09/2022

Auteurs : A. Laparra-Ramakichenin

Les indications de traitement par immunothérapie (inhibiteurs de point de contrôle de la réponse immunitaire) ne cessent d'augmenter, ce qui expose un nombre conséquent de patients à des effets indésirables dits “immuno médiés” très variés. Ces derniers peuvent mettre en jeu le pronostic vital, notamment en cas de retard diagnostique ou thérapeutique. La construction d'un réseau de soins mettant en relation l'oncologue référent et les experts spécialistes d'organes est une aide précieuse dans le parcours de soins du patient. La création d'une RCP dédiée à la gestion de ces patients, d'une base de pharmacovigilance et d'un programme de recherche translationnelle couplé à un réseau d'experts nous a permis de progresser dans la compréhension des mécanismes de ces effets indésirables et leur prise en charge.

Liens d'interêts

A. Laparra-Ramakichenin déclare avoir des liens d’intérêts avec MSD, GSK, BMS (participante à des séminaires/formation en tant qu’oratrice sur la thématique des effets indésirables immunomédiés).

auteur
Dr Ariane LAPARRA-RAMAKICHENIN

Médecin
Institut Gustave-Roussy, Villejuif
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Oncologie urologie
Mots-clés