Dossier

Nouvelles séquences thérapeutiques dans le cancer du rein métastatique : efficacité des antiangiogéniques post-immunothérapie ?

Mis en ligne le 07/04/2018

Mis à jour le 13/04/2018

Auteurs : L. Albiges

  • Depuis le bouleversement de nos algorithmes thérapeutiques en deuxième ligne à partir de 2016, nous ne disposons pas d'outil pour définir la séquence optimale chez nos patients. Le nivolumab est devenu l'un des traitements standard de deuxième ligne, et dès lors est posée la question de l'activité et de la tolérance des inhibiteurs de tyrosine kinase anti-VEGFR en ligne ultérieure de traitement. Cette question semble d'autant plus d'actualité que les données récentes de la combinaison nivolumab + ipilimumab en première ligne vont venir bouleverser nos standards de soins et poser la question de l'impact sur les lignes ultérieures.
Liens d'interêts

L. Albiges déclare avoir des liens d’intérêts avec Novartis, Pfizer, BMS, Roche, Ipsen, Astellas, Janssen, Amgen (rôle de consulting/advisory board).

auteur
Dr Laurence ALBIGES
Dr Laurence ALBIGES

Médecin
Oncologie
Gustave-Roussy Cancer Campus – Grand Paris, Villejuif
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Oncologie urologie,
Urologie
thématique(s)
Rein
Mots-clés