Dossier

La tomographie par émission de positons dans les cancers de la prostate

Mis en ligne le 29/06/2018

Mis à jour le 07/07/2018

Auteurs : J.N. Talbot, V. Nataf, M. Gauthé

Pour beaucoup de praticiens, l'imagerie fonctionnelle du cancer de la prostate (CP) se limite encore à la scintigraphie du squelette, alors que la tomographie par émission de positons (TEP) avec des traceurs adaptés est mentionnée dans la plupart des recommandations actuelles des spécialités cliniques concernées par le CP. Il y a plusieurs raisons : la TEP, qui est la plus récente des modalités d'imagerie médicale, est moins disponible que la scintigraphie ; le FDG, analogue radioactif du glucose qui est le traceur TEP le plus répandu (mais qui est loin de représenter tout le potentiel de la TEP), a de mauvaises performances dans le CP. Or, d'autres traceurs TEP ont une AMM en France incluant le CP, dont le fluorure de sodium, qui permet de réaliser une TEP du squelette, et la fluorocholine (FCH), qui décèle aussi les métastases osseuses, y compris intramédullaires, mais également les récidives locales, ganglionnaires et à distance dans les tissus mous. La FCH permet un suivi thérapeutique rapproché au stade de CP résistant à la castration. Depuis quelques années, l'évaluation d'autres traceurs innovants rapporte des performances diagnostiques supérieures à celles de la FCH. Les plus utilisés en Europe sont des ligands de l'antigène membranaire spécifique de la prostate (PSMA), et nous réalisons l'imagerie TEP/TDM avec le 68Ga-PSMA-11 dans le CP. Cet article fait le point sur les résultats de la TEP dans les divers stades du CP, en se limitant aux traceurs dont l'emploi chez l'homme a été rapporté.

Liens d'interêts

Les auteurs déclarent ne pas avoir de liens d’intérêts.

auteurs
Pr Jean-Noël TALBOT

Médecin, Médecine nucléaire, Hôpital Tenon, AP-HP, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Mathieu GAUTHÉ

Médecin, Médecine nucléaire, Hôpital Tenon, AP-HP, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Oncologie urologie,
Urologie
thématique(s)
Prostate
Mots-clés