Mise au point

Actualités dans la prise en charge du trouble de l'usage des opiacés en médecine générale

Mis en ligne le 05/10/2018

Mis à jour le 15/10/2018

Auteurs : J. Dupouy

  • La prise en charge du patient ayant un trouble de l'usage des opiacés (TUO) en médecine générale a permis depuis les années 90 la prise en charge de la majorité des patients sous médicament de substitution aux opiacés (MSO) avec des bénéfices cliniques importants en termes de morbimortalité.
  • Ces dix dernières années, les médecins généralistes semblent moins impliqués dans l'initiation de buprénorphine qu'ils ne l'étaient. Certaines modifications des pratiques comme l'utilisation des tests urinaires de dépistage des substances psychoactives pourraient les rendre plus confiants lors de ces prises en charge. Certaines caractéristiques de ces tests doivent être connues pour les utiliser au mieux. L'étude ESUB-MG propose de confirmer l'intérêt de leur utilisation en incluant des médecins généralistes qui font des instaurations de buprénorphine en médecine générale.
Liens d'interêts

J. Dupouy déclare comme lien d’intérêts en relation avec cet article qu’elle est co-investigatrice et coordinatrice de l’étude ESUB-MG.

auteur
Dr Julie DUPOUY

Médecin
Médecine générale
Université Toulouse III Paul Sabatier, Toulouse
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Addictologie,
Psychiatrie,
Médecine générale
thématique(s)
Toxicomanie
Mots-clés