Mise au point

Buprénorphine à action prolongée, un nouveau souffle pour la prise en charge des usagers d'opioïdes ?

Mis en ligne le 07/10/2019

Auteurs : D. Touzeau, F. Pascuttini, E. Bard de Siquera, A. Deschenau

Disponibles aux États-Unis, en Australie ou dans certains pays d'Europe, les formes de buprénorphine à action prolongée ont une biodisponibilité plus élevée que les formes sublinguales avec un profil d'innocuité similaire et des effets indésirables supplémentaires possibles liés aux injections sous-cutanées hebdomadaires ou mensuelles. Ces formulations permettent aux patients (préalablement informés) d'avoir plus de choix et aux cliniciens (ayant bénéficié d'une formation) d'individualiser le traitement selon l'AMM. Cette nouvelle offre peut contribuer à une meilleure stabilisation et une amélioration de la qualité de vie des usagers comme cela a pu être le cas dans d'autres spécialités avec les neuroleptiques d'action prolongée ou les implants contraceptifs.

Liens d'interêts

D. Touzeau déclare avoir des liens d’intérêts avec les laboratoires Lundbeck et Indivior.

E. Bard de Siquera déclare ne pas avoir de liens d’intérêts.

F. Pascuttini déclare ne pas avoir de liens d’intérêts.

A. Deschenau déclare avoir des liens d’intérêts avec les laboratoires Indivior, Gilead, AbbVie et Pfizer.

auteurs
Dr Didier TOUZEAU

Médecin, Addictologie / toxicomanies et alcoologie, Groupe hospitalier Paul Guiraud, Villejuif, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Alice DESCHENAU

Médecin, Psychiatrie, GH Paul Guiraud, Villejuif, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Addictologie,
Pharmacologie,
Psychiatrie
thématique(s)
Toxicomanie
Mots-clés