Mise au point

Consommation chronique de tabac et de cannabis et prise en charge des co-consommateurs : état des connaissances

Mis en ligne le 31/12/2020

Auteurs : J. Perriot, G. Peiffer, M. Underner

En France l'usage du cannabis est très souvent associé à celui du tabac. Le pouvoir addictif du cannabis est relativement faible, celui du tabac important. L'usage régulier de tabac et de cannabis est à l'origine du renforcement de la dépendance à chaque substance et rend l'arrêt de ces consommations souvent difficile en même temps qu'il favorise la survenue de complications somatiques et psychiques. Les praticiens doivent repérer ce double usage, conseiller l'arrêt, proposer leur aide à cette fin, faire le bilan des consommations et de leurs soubassements. La prise en charge associe un soutien psychothérapeutique ; la substitution nicotinique permet de limiter le syndrome de sevrage et le craving lors de l'arrêt et accroît l'adhésion des patients au suivi thérapeutique. La mobilisation des praticiens dans la prise en charge des patients et celle des chercheurs dans la mise au point de pharmacothérapies efficaces dans l'arrêt du cannabis s'imposent.

Liens d'interêts

J. Perriot, G. Peiffer et M. Underner déclarent ne pas avoir de liens d’intérêts en relation avec cet article.

auteurs
Dr Jean PERRIOT

Médecin, Pneumologie, Dispensaire Émile Roux, Centre de lutte antituberculeuse (CLAT 63), Clermont-Ferrand, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Gérard PEIFFER

Médecin, Pneumologie, Centre hospitalier régional Metz-Thionville, Metz, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Michel UNDERNER

Médecin, Pneumologie, Centre de lutte antituberculeuse (CLAT 86), Poitiers, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Addictologie
thématique(s)
Tabagisme,
Toxicomanie
Mots-clés