Étude

Expérimentation de la mise à disposition de dosettes de bicarbonate de sodium pour baser la cocaïne

Mis en ligne le 31/12/2022

Auteurs : M. Torres-Leguizamon, E. Boisdron, P. Favrel, T. Néfau, C. Duplessy

Recommandé par 2 personnes

En France, depuis plus de 10 ans, les usages de cocaïne basée/crack se développent. Les agents alcalins principalement utilisés pour baser la cocaïne sont le bicarbonate de sodium et l'ammoniaque. Les usagers, dans leur grande majorité, transforment eux-même la cocaïne à l'aide d'ammoniaque, ce qui peut entraîner des problèmes de santé. Depuis 2019, nous distribuons des dosettes de bicarbonate de 0,5 g et 1 g et nous étudions l'acceptabilité de l'utilisation du bicarbonate de sodium par les usagers. Dans l'ensemble, leur utilisation a été très appréciée. La majorité des participants déclare souhaiter utiliser les dosettes de bicarbonate si elles sont distribuées et recommander leur utilisation à des tiers. Les commentaires recueillis font principalement référence aux bénéfices pour la santé, ainsi qu'à la praticité de la mise à disposition de dosettes.

Liens d'interêts

M. Torres-Leguizamon, E. Boisdron, P. Favrel, T. Néfau et C. Duplessy déclarent ne pas avoir de liens d’intérêts en relation avec cet article.

auteurs
Dr Thomas NEFAU

Pharmacien, Observatoire français des drogues et toxicomanies (OFDT), Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Addictologie,
Dermatologie
Mots-clés