Dossier

Sortir du tabac : mécanismes et évaluation de l'acupuncture médicale

Mis en ligne le 31/03/2022

Auteurs : P. Clément

L'arrêt complet et définitif de la consommation de tabac est difficile. De nombreux patients rechutent et font plusieurs tentatives avant de réussir à arrêter de fumer. La motivation du patient et le soutien psychologique jouent un rôle essentiel dans la réussite de l'arrêt de la consommation de tabac. Les médicaments n'apportent qu'une aide limitée. L'acupuncture est capable de réduire certains effets indésirables liés au manque de nicotine : troubles du sommeil, irritabilité et fringale. Les données issues de l'évaluation retrouvent un effet significatif de l'acupuncture pour le sevrage du tabac à court terme. L'acupuncture peut être proposée à des patients motivés par la méthode, dont le score de Fagerström est inférieur à 5 et la consommation inférieure à 15 cigarettes par jour, en alternative à un substitut nicotinique, mais aussi en association à un substitut nicotinique, quel que soit le score de Fagerström, si elle correspond à une attente du patient.

Liens d'interêts

P. Clément déclare ne pas avoir de liens d’intérêts en relation avec cet article.

auteur
Dr Pascal CLÉMENT

Médecin
Médecine générale
Bordeaux
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Addictologie
thématique(s)
Tabagisme
Mots-clés