Mise au point

Le tabac sans fumée ou Snus, une réduction des risques liés au tabagisme

Mis en ligne le 15/06/2005

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 173,52 Ko)

Parmi les tabacs en poudre humide à sucer, le Snus suédois est très pauvre en nitrosamines. Beaucoup de Scandinaves abandonnent la cigarette pour l’utiliser. On n’a pas démontré qu’il soit une porte d’entrée vers “la fume”, ni qu’il augmente la fréquence des cancers ou des complications cardiovasculaires habituellement liées au tabac. On estime que, si les fumeurs passaient au snus, leur mortalité baisserait d’au moins 90 %, et cette évolution commence à se manifester en Suède. Mais à l’exception de ce pays, sa commercialisation est interdite en Europe. La Cour de justice européenne vient de confirmer cette interdiction contre l’avis d’éminents experts qui l’estiment contraire à l’intérêt de la santé publique.

Mots-clés