Dossier

Validation de l’abstinence tabagique chez les patients en attente de transplantation pulmonaire

Mis en ligne le 20/03/2014

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 400,66 Ko)
Une abstinence tabagique d’au moins 6 mois est un des critères requis pour les candidats à une transplantation pulmonaire dans notre centre hospitalier ainsi que pour la plupart des programmes actifs au niveau international. La cotinine, principal métabolite de la nicotine est certes un marqueur du tabagisme, mais ne permet pas de distinguer la consommation de tabac d’un traitement par substituts nicotiniques. L’anabasine, un alcaloïde présent dans le tabac mais pas dans les substituts nicotiniques, peut être utilisée dans cette situation. Nous avons établi un algorithme de suivi de l’abstinence tabagique chez les candidats à une transplantation pulmonaire indiquant les marqueurs proposés, les valeurs seuils ainsi que la fréquence des contrôles selon la durée de l’arrêt du tabac.
auteur
M Isabelle JACOT-SADOWSKI

Médecin
Addictologie / toxicomanies et alcoologie
Lausanne
Suisse
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Pneumologie,
Psychiatrie,
Transplantation
thématique(s)
Poumon,
Transplantation pulmonaire
Mots-clés