Editorial

58e congrès américain en oncologie clinique 2022 : in immunotherapy, we trust !

Mis en ligne le 30/06/2022

Auteurs : Dr Sandrine Monestier

Lire l'article complet (pdf / 129,28 Ko)

Après 2 ans de congrès virtuels, les oncologues du monde entier ont retrouvé le chemin du congrès de la Société américaine d'oncologie clinique, avec son cortège de files d'attente, ses kilomètres parcourus à arpenter le Mc Cormick Place du nord au sud et d'est en ouest, sa débauche de prospectus plastifiés pas vraiment eco-friendly*, ses stands pharmaceutiques futuristes surexposés, aux moquettes apparentées à des sables mouvants. Parmi les thèmes bien-pensants et politiquement corrects chers à nos confrères américains, certaines problématiques ont été largement mises en avant, comme celle de l'équité face au cancer (en fonction de l'origine, du genre, de la localisation géographique), mais aussi celle du burn out*, notamment des jeunes oncologues, qui semble être une vraie menace. Dans cette ère post-Covid-19, nous pouvons également trouver de nombreux posters sur diverses applications et outils connectés théoriquement destinés à fluidifier la communication avec les patients, sans compter les retours d'expérience de télémédecine. ( ... )

 

Liens d'interêts

S.Monestier déclare avoir des liens d’intérêts avec BMS, MSD, Novartis, Pierre Fabre Oncologie, Sanofi, LeoPharma.

auteur
Dr Sandrine MONESTIER
Dr Sandrine MONESTIER

Médecin
Dermatologie et vénéréologie
CHU de la Timone, AP-HM, Marseille
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Dermatologie,
Oncologie dermatologie