Cas clinique

L'interface - Stratégie thérapeutique des intertrigos interorteils “bactériens”

Mis en ligne le 03/10/2016

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 1,55 Mo)

L'intertrigo interorteil bactérien pose fréquemment un problème thérapeutique. Les recommandations sont rares et anciennes. Nous proposons, sous forme d'une mise en pratique par une série de cas, une stratégie différente de celle retrouvée dans la littérature. Pseudomonas aeruginosa est le germe retrouvé dans la grande majorité des cas, dans notre série comme dans la littérature. Dans l'hypothèse d'une origine inflammatoire plus qu'infectieuse, nous proposons un traitement local par dermocorticoïdes de classe IV. Nous parlerons donc d'intertrigo interorteils érosif (IIE).

Il s'agit d'un travail analytique, rétrospectif et monocentrique, portant sur les cas d'IIE pris en charge dans une unité de dermatologie marseillaise.

L'ensemble des cas d'IIE que nous avons traités entre janvier 2009 et décembre 2015 est recensé. Le recueil des données a été effectué sur dossier médical.

Les paramètres suivants ont été évalués : âge, sexe, année de prise en charge, antécédent de dermatose inflammatoire des pieds, traitements antérieurs, mode de prise en charge (ambulatoire/hospitalisation), résultats des prélèvements micro biologiques, mise en place d'une antibiothérapie antistaphylococcique, traitement local, délai de réponse, délai de guérison, durée du suivi, récidive.

Liens d'interêts

Les auteurs déclarent ne pas avoir de liens d’intérêts.

auteur
Dr Quentin MAGIS

Médecin
Dermatologie et vénéréologie
Hôpital Laveran, Marseille
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Dermatologie
Mots-clés