Cas clinique

Le lichen scléreux vulvaire de l'enfant

Mis en ligne le 31/08/2022

Auteurs : O. Gaudray, S. Mallet

  • Une jeune fille de 7 ans consulte pour un inconfort vulvaire évoluant depuis 2 ans malgré plusieurs traitements successifs au cours de la dernière année (crème à base de cuivre/zinc, antifongiques locaux et antiparasitaire per os). La patiente se plaint d'un prurit modéré et intermittent mais, surtout, de brûlures mictionnelles et, récemment, de saignements. Elle n'a pas d'antécédent notable, en dehors d'une constipation. L'examen clinique retrouve une dépigmentation de la région anogénitale (photo A) ainsi que des hémorragies punctiformes vulvaires (photo B) et des fissures anales (photo C). On note également une fusion des petites lèvres et un début d'encapuchonnement du clitoris (photo B).
Liens d'interêts

O. Gaudray et S. Mallet déclarent ne pas avoir de liens d’intérêts en relation avec cet article.

auteurs
Dr Olympe GAUDRAY

Médecin, Pédiatrie, Hôpital de La Timone, Marseille, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Stéphanie MALLET

Médecin, Dermatologie et vénéréologie, Hôpital de la Timone, Marseille, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Dermatologie
Mots-clés