Dossier

Sémiologie des lésions gingivales - Les indices parodontaux

Mis en ligne le 09/05/2016

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 899,17 Ko)

L'expression clinique d'une gingivopathie peut se traduire par la coexistence de plusieurs types de lésions élémentaires, certaines de ces lésions étant pathognomoniques ou non d'une pathologie spécifique. Les critères analytiques qui s'obtiennent par l'inspection, le toucher et la palpation déterminent la morphologie des lésions, leur couleur, leur disposition, leur contour, leur situation et les signes cliniques associés. Seule la synthèse de ces données cliniques oriente le diagnostic.

L'indice gingival permet de quantifier la sévérité de l'inflammation gingivale. L'indice de plaque permet d'apprécier la quantité de plaque dentaire. En cas de gingivite uniquement provoquée par les biofilms bactériens, la sévérité de l'inflammation gingivale est cohérente par rapport à la quantité de plaque. Si l'inflammation est disproportionnée par rapport aux dépôts bactériens, un(des) facteur(s) de risque(s) doit(doivent) être recherché(s).

auteurs
Dr Sophie-Myriam DRIDI

Chirurgien-Dentiste, Hôpital Henri Mondor, AP-HP, Créteil, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Frédérick GAULTIER

Chirurgien-Dentiste, Hôpital Henri Mondor, AP-HP, Créteil, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Dermatologie
Mots-clés