Revue de presse (RDP)/Actualités Recherche

Traitement topique par roflumilast dans le psoriasis en plaques

Mis en ligne le 28/02/2021

Auteurs : Équipe rédactionnelle : Colin Bui, Charles Huvet, Claire Jacquin-Porretaz, Charbel Skayem

Le traitement local du psoriasis repose sur les dermocorticoïdes en association aux analogues de la vitamine D. Toutefois, leur durée d'utilisation est restreinte et les effets indésirables locaux peuvent être un frein à leur poursuite.

Les inhibiteurs de la phosphodiestérase 4 (anti-PDE4), et en chef de file l'aprémilast, disposent d'une AMM comme traitement systémique du psoriasis en plaques. En augmentant le taux intracellulaire d'AMP cyclique, ils permettent une diminution de la réponse inflammatoire rencontrée dans le psoriasis.

Liens d'interêts

C. Bui, C. Huvet, C. Jacquin-Porretaz et C. Skayem déclarent ne pas avoir de liens d’intérêts en relation avec ces articles.

centre(s) d’intérêt
Dermatologie