Mise au point

Vaccination HPV - Le point de vue du proctologue

Mis en ligne le 31/12/2020

Auteurs : L. Abramowitz, A. Laurain, E. Valette, G. Goujon, A.L. Pelletier, C. Charpentier, H. Bécheur

Outre les organes génitaux et la cavité buccale, le virus HPV contamine également l'anus lors des contacts intimes. En population générale, le taux d'infection anale à HPV est ainsi de 12, 50 et 40 %, respectivement chez les hétérosexuels masculins, les homosexuels masculins et les femmes. En France, une étude menée chez 469 patients ayant une coloscopie avec un frottis anal a montré un taux d'infection à HPV de 34 % [1]. Les facteurs de risque étaient le sexe féminin (OR = 5,49), les antécédents d'IST (infection sexuellement transmissible) (OR = 5,91), le nombre de partenaires (> 10) durant la vie (OR = 4,05) et durant la dernière année (> 1) (OR = 6,91), le tabac (OR = 2,92) et la prise d'immunosuppresseurs (OR = 5,31) (1).

Liens d'interêts

L. Abramowitz déclare avoir des liens d’intérêts avec MSD Vaccins.

A. Laurain, E. Valette, G. Goujon, A.L. Pelletier, C. Charpentier et H. Bécheur n’ont pas précisé leurs éventuels liens d’intérêts.

auteurs
Dr Laurent ABRAMOWITZ

Médecin, Gastro-entérologie et hépatologie, AP-HP, CHU Bichat, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Anne LAURAIN

Médecin, Gastro-entérologie et hépatologie, Hôpital Cochin, AP-HP, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Gael GOUJON

Médecin, Gastro-entérologie et hépatologie, AP-HP, CHU Bichat, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Anne-Laure PELLETIER

Médecin, Gastro-entérologie et hépatologie, AP-HP, CHU Bichat, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Charlotte CHARPENTIER

Médecin, Virologie, Hôpital Bichat-Claude Bernard, PARIS, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Hakim BECHEUR

Médecin, Gastro-entérologie et hépatologie, AP-HP, CHU Bichat, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Dermatologie,
Oncologie digestif,
Vaccinologie
Mots-clés