Editorial

L'American Academy comme si vous y étiez !

Mis en ligne le 30/04/2021

Auteurs : Pr Audrey Giocanti-Aurégan, Dr Oudy Semoun

Lire l'article complet (pdf / 61,22 Ko)

Chers amis,

Nous vous adressons tout d'abord, à l'occasion de ce premier éditorial d'Images en Ophtalmologie de l'année, tous nos voeux de bonheur pour 2021, en espérant pouvoir nous retrouver en personne au cours des prochains mois. Ce numéro est consacré au congrès de l'American Academy 2020. Cette année a été celle de l'adaptation, ainsi, télémédecine, téléconsultations, formation à distance et e-congrès ont constitué notre pain quotidien… Toute cette expérience acquise au cours de cette très courte période nous a immanquablement fait grandir. Ce prestigieux congrès américain d'ophtalmologie, qui devait nous réunir lors de ses fameuses Subspeciality days, s'est tout de même tenu sous la forme désormais classique d'un e-congrès.

Cette incroyable adaptation présente des points positifs, mais ne remplace pas les inter‑actions sociales inhérentes aux congrès réunissant du public et indispensables au développement de notre réseau tant au niveau national qu'au niveau international. Par ailleurs, n'étant pas sur le site du congrès avec pour seule contrainte d'assister aux communications, il nous est difficile d'intégrer un visionnage de sessions vidéo dans une journée ordinaire de travail, ou au milieu de la nuit du fait du décalage horaire.

C'est pourquoi ce dossier d'Images en Ophtalmologie est consacré à ce congrès majeur, et vous permettra de découvrir les avancées et les derniers débats qui alimentent les discussions des experts internationaux en matière de rétine.

Le Pr Nicolas Leveziel nous rapporte les dernières données concernant l'arsenal thérapeutique dans la prise en charge de la myopie chez l'enfant, avec l'espoir de pouvoir réduire l'incidence des complications de la myopie grâce à une diminution de la prévalence de la myopie forte chez l'adulte.

Le Dr Isabelle Aknin nous expose les derniers résultats de protocoles du DRCRnet. Ces données sont toujours analysées avec précaution dans nos contrées où, consensuellement, le traitement de référence des rétinopathies diabétiques proliférantes ou compliquées demeure la panphotocoagulation rétinienne, traitement définitif là où les anti-VEGF ne sont que suspensifs et dépendent de l'observance du patient.

Le Dr Hassiba Oubraham fait un point sur les critères diagnostiques de la vasculopathie polypoïdale en imagerie et sur le développement des thérapies cellulaires dans la DMLA atrophique.

Enfin, pour rester dans le thème de l'injection, nous vous souhaitons une belle vaccination en 2021.

Liens d'interêts

A. Giocanti-Aurégan déclare avoir des liens d’intérêts avec Alcon, Allergan, Bayer, Horus, Novartis et Roche.

O. Semoun déclare avoir des liens d’intérêts avec Novartis, Allergan, Thea, Bayer et Horus.

auteurs
Pr Audrey GIOCANTI-AUREGAN

Médecin, Ophtalmologie, Hôpital Avicenne, Bobigny, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Oudy SEMOUN

Médecin, Ophtalmologie, Centre hospitalier intercommunal, Créteil, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Ophtalmologie