Dossier

La DMLA : une rétinopathie inflammatoire

Mis en ligne le 30/04/2022

Auteurs : T. Mathis

  • La dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA) affecte 2 millions de personnes en France et constitue la principale cause de cécité irréversible. S'il existe des traitements pour la forme exsudative de la maladie, il n'en existe aucun pour la forme atrophique. Des études précliniques ont mis en évidence, dans cette forme, une accumulation de cellules inflammatoires dans l'espace sous-rétinien.
Liens d'interêts

T. Mathis déclare ne pas avoir de liens d’intérêts en relation avec cet article.

auteur
centre(s) d’intérêt
Ophtalmologie
thématique(s)
DMLA
Mots-clés