Mise au point

Focus sur les palissades

Mis en ligne le 30/06/2020

Auteurs : J.B. Marcel, N. Leveziel

La palissade a été décrite pour la première fois en 1904 par J. Gonin [1, 2]. Elle fait partie des anomalies de la périphérie rétinienne dont la fréquence et la sévérité sont corrélées à la longueur axiale du globe. Parmi elles, on retrouve également le givre, les dégénérescences pigmentaires pavimenteuses ainsi que le blanc sans pression [3]. De toutes ces lésions, les palissades sont celles qui sont le plus fortement associées au risque de déhiscence.

Liens d'interêts

J.B. Marcel et N. Leveziel déclarent ne pas avoir de liens d’intérêts en relation avec l’article.

auteurs
Dr Jean-Baptiste MARCEL

Médecin, Ophtalmologie, CHU de Poitiers, Poitiers, France

Contributions et liens d’intérêts
Pr Nicolas LEVEZIEL

Médecin, Ophtalmologie, CHU, Poitiers, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Ophtalmologie
Mots-clés