Dossier

Prise en compte des paramètres pupillaires pour le centrage des profils d'ablation

Mis en ligne le 05/07/2016

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 715,33 Ko)

L e choix du centrage des profils de photoablation au laser excimer fait l'objet d'un débat classique en chirurgie réfractive. Tandis que certains auteurs travaillent sur le centre pupillaire, d'autres, au contraire, lui préfèrent le vertex cornéen, plus proche de la lignée de visée. De plus, avec l'essor des traitements personnalisés (topo- et aberroguidés) en chirurgie réfractive, la prise en compte de la dynamique pupillaire suscite un intérêt a priori justifié afin d'optimiser les résultats postopératoires.

Lors d'une chirurgie réfractive, la cornée est sculptée de façon à fournir une correction réfractive appropriée sur une zone optique variant habituellement de 5,0 à 6,5 mm de diamètre. Si l'ablation cornéenne est bien centrée lorsque la pupille est de petite taille mais qu'elle se décentre lorsque la pupille est en mydriase, les patients peuvent percevoir des halos lumineux, des éblouis sements en conditions de faible éclairement, voire subir une réduction d'acuité visuelle ou de sensibilité au contraste.

auteurs
Dr Christophe PANTHIER

Médecin, Ophtalmologie, Fondation ophtalmologique A. de Rothschild, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Romain COURTIN

Médecin, Ophtalmologie, Fondation ophtalmologique A. de Rothschild, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Emmanuel GUILBERT

Médecin, Ophtalmologie, Fondation ophtalmologique A. de Rothschild, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Alain SAAD

Médecin, Ophtalmologie, Fondation ophtalmologique A. de Rothschild, PARIS, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Damien GATINEL

Médecin, Ophtalmologie, Fondation ophtalmologique A. de Rothschild, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Ophtalmologie
thématique(s)
Chirurgie,
Cornée
Mots-clés