Dossier

Traitement de la toxoplasmose oculaire : quoi de nouveau ?

Mis en ligne le

Mis à jour le 19/06/2017

Auteurs : M. Guillard, A. Brézin

  • La toxoplasmose oculaire est la première cause d'uvéite postérieure. Le diagnostic est avant tout clinique, mais une angiographie à la fluorescéine et une ponction de chambre antérieure avec analyse de l'humeur aqueuse peuvent être nécessaires en cas de présentation atypique. Le traitement local par corticothérapie topique est prescrit selon l'intensité de la réaction inflammatoire en chambre antérieure, qui parfois peut être importante.
  • Concernant le traitement par voie générale, il est composé d'un antiparasitaire associé à une corticothérapie per os. Sa prescription n'est pas systématique.
Liens d'interêts

M. Guillard déclare ne pas avoir de liens d’intérêts.

A. Brézin déclare avoir des liens d’intérêts avec Abbvie, Alcon, Eyevensys et Turing (consultant).

auteurs
Dr Margaux GUILLARD

Médecin, Ophtalmologie, Hôpital Cochin, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
Pr Antoine BRÉZIN

Médecin, Ophtalmologie, Hôpital Cochin, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Ophtalmologie
thématique(s)
Inflammation
Mots-clés