Editorial

Le CPLF sous le signe de la médecine prédictive et personnalisée

Mis en ligne le 31/05/2020

Auteurs : Pr Nicolas Girard

Lire l'article complet (pdf / 79,67 Ko)

Je suis très heureux de partager avec vous notre dossier spécial sur les actualités en oncologie thoracique, discutées lors du dernier Congrès de pneumologie de langue française (CPLF), l'un des derniers congrès en présentiel avant notre confinement forcé et dans l'attente d'un déconfinement suffisant pour que de telles conférences puissent être organisées.
Rendez-vous incontournable de la communauté des pneumologues, le CPLF, dont la thématique était la médecine prédictive et personnalisée, a laissé une place significative aux thématiques oncologiques, modèle pour le développement et l'implémentation de stratégies de médecine de précision dans d'autres domaines de la pathologie respiratoire, en particulier l'asthme et la bronchopneumopathie chronique obstructive.

En 2020, les algorithmes de prise en charge des cancers bronchopulmonaires ont été complètement modifiés en raison de la mise à disposition des immunothérapies, seules ou en association avec la chimiothérapie. Ces changements impactent l'histoire naturelle de la maladie, mais posent de nouvelles questions pratiques (quels traitements à la rechute ?) et conceptuelles (médecine participative, personnalisation des traitements), mais aussi des problématiques d'accès à ces traitements innovants. Le dossier que nous avons préparé couvre l'ensemble de ces aspects, et je remercie à nouveau les rédacteurs de ces mises au point pour leur travail que, j'espère, vous aurez autant de plaisir à lire qu'eux ont eu à les écrire.

L'expérience des congrès virtuels ASCO® et ESMO sera évidemment différente, avec de nouvelles organisations de diffusion de l'information. Si de nouvelles données seront présentées, notre besoin de discussions, d'échanges, et finalement de perception du ressenti collectif face à ces résultats à venir, ne sera probablement pas satisfait, même si les réseaux sociaux permettront certainement un échange direct entre experts et public virtualisé. Dans cet univers modifié, si la gestion de la pandémie de Covid-19 reste aujourd'hui au cœur de nos préoccupations cliniques et organisationnelles quotidiennes, nous espérons que nos publications, la Lettre du Cancérologue et, plus spécifiquement, notre nouvelle publication, Correspondances en Onco-Thoracique, vous accompagneront au cours des prochains mois.

Liens d'interêts

N. Girard déclare ne pas avoir de liens d’intérêts en relation avec cet article.

auteur
Pr Nicolas GIRARD
Pr Nicolas GIRARD

Médecin
Pneumologie
Institut du thorax Curie-Montsouris, Paris
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Oncologie générale,
Oncologie thoracique