Mise au point

La cardiomyopathie atriale : juste un nouveau concept ou une réalité clinique ?

Mis en ligne le 30/06/2019

Auteurs : J. Proukhnitzky, F. Hidden-Lucet, S. N. Hatem

  • La cardiomyopathie atriale a fait l'objet d'un article de consensus qui l'a définie comme l'ensemble des modifications fonctionnelles et structurelles, appelées aussi remodelage, du myocarde atrial. La FA n'est qu'un facteur aggravant de ce remodelage. La dissociation temporelle entre FA et AVC plaide en faveur d'une cardiomyopathie autonome.
  • Le tissu adipeux épicardique est un acteur reconnu de la cardiomyopathie atriale par des phénomènes paracrines de régulation et un marqueur de remodelage chez les sujets obèses.
  • Établir des biomarqueurs fiables, et des marqueurs échographiques, permettra de changer de paradigme en visant la cardiomyopathie atriale comme cible de prévention de la FA ou des AVC en faisant intervenir différents acteurs : neurologues, nutritionnistes, endocrinologues, rythmologues et cardiologues.
Liens d'interêts

J. Proukhnitzky, F. Hidden-Lucet et S. N. Hatem déclarent ne pas avoir de liens d’intérêts.

auteurs
Dr Julie PROUKHNITZKY

Médecin, Cardiologie et maladies vasculaires, Inserm, UMR 1166, hôpital de la Pitié-Salpêtrière, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Françoise HIDDEN-LUCET

Médecin, Cardiologie et maladies vasculaires, PARIS, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Stéphane N. HATEM

Médecin, Cardiologie et maladies vasculaires, GH Pitié-Salpêtrière, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Cardiologie
thématique(s)
Fibrillation
Mots-clés