Tribune

Comment prendre en charge et suivre les coronariens stables après l'étude ISCHEMIA ?

Mis en ligne le 31/03/2021

Auteurs : Pr Philippe Gabriel Steg

La prise en charge de la maladie coronaire stable comprend plusieurs aspects :

  • le contrôle des facteurs de risque, à la fois par la modification du mode de vie et par les traitements médicamenteux de prévention secondaire reposant sur des preuves solides : des hypolipidémiants, des médicaments permettant le contrôle de la pression artérielle et du diabète, et peut-être à l'avenir des médicaments antiinflammatoires tels que la colchicine ;
  • le traitement antithrombotique reposant sur 1, voire 2 antiagrégants plaquettaires, parfois associé, le cas échéant, à de faibles doses d'anticoagulant ;
  • le contrôle des symptômes angineux qui peut nécessiter des médicaments antiangineux comme traitement préventif des crises et des dérivés nitrés d'action rapide qui devraient généralement être prescrits à tous les coronariens comme traitement curatif des crises éventuelles, même chez ceux étant asymptomatiques.
    ( ... )
Liens d'interêts

P.G. Steg déclare avoir des liens d’intérêts avec Amarin, Bayer, Sanofi, Servier (bourses de recherche) ; Amarin, AstraZeneca, Bayer, Boehringer-Ingelheim, Bristol-Myers Squibb, Idorsia, MyoKardia, Novartis, Pfizer, Sanofi, Servier (études cliniques, orateur ou consultant).

auteur
Pr Philippe Gabriel STEG
Pr Philippe Gabriel STEG

Médecin
Cardiologie et maladies vasculaires
Hôpital Bichat, AP-HP, Paris
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Cardiologie