Revue de presse (RDP)/Actualités Recherche

EUCLID : le ticagrélor ne fait pas mieux que le clopidogrel dans l'AOMI1 symptomatique

Mis en ligne le 20/03/2017

Auteurs : A. Bellemain-Appaix

Publication numérique en avant-première - l'article est susceptible de modification

Télécharger le pdf (pdf / 232,55 Ko)

Le ticagrélor aurait dû faire mieux que le clopidogrel dans la prévention des événements cardiovasculaires chez l'artéritique (bénéfice de l'aspirine : – 12 % vs placebo ; du clopidogrel : – 23,8 % vs aspirine dans CAPRIE, avec un bénéfice global expliqué par l'effet très positif chez les artéritiques). Le bénéfice du ticagrélor vs clopidogrel (+ aspirine dans chaque groupe), dans les études PLATO et PEGASUS (coronariens), se retrouvait chez les artéritiques, avec un taux d'événements bruts plus important.

La négativité de l'étude peut s'expliquer par les causes suivantes :

- le clopidogrel est un comparateur très efficace (supérieur à l'association clopidogrel + aspirine dans CHARISMA) ;

- seuls les patients répondeurs au clopidogrel ont été inclus (exclusion des homozygotes pour l'allèle avec perte de fonction) ;

- peu de patients avaient une coronaropathie associée (29 %).


1 AOMI : artériopathie oblitérante des membres inférieurs.

Références

Hiatt WR, Fowkes FG, Heizer G et al., EUCLID Trial Steering Committee and Investigators. Ticagrelor versus clopidogrel in symptomatic peripheral artery disease. N Engl J Med 2017;376(1):32-40.

Liens d'interêts

A. Bellemain-Appaix déclare avoir des liens d’intérêts avec Abbott, AstraZeneca, Biosensors, Biotronik, Daiichi-Sankyo, Eli-Lilly, The Medicines Company et Novartis (fonds de recherche pour l’Institution ou honoraires).

auteur
Dr Anne BELLEMAIN-APPAIX

Médecin
Cardiologie et maladies vasculaires
Centre hospitalier de la Fontonne, Antibes
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Cardiologie
thématique(s)
Athérosclérose,
Maladie coronaire
Mots-clés