Tribune

Faut-il ablater un patient porteur d'un défibrillateur dès la première tachycardie ventriculaire ?

Mis en ligne le 30/06/2022

Auteurs : Pr Nicolas Lellouche

La survenue d'un trouble du rythme (TDR) ventriculaire aboutissant à une thérapie (ATP et/ou choc) chez les patients porteurs d'un défibrillateur automatique implantable (DAI) est un événement relativement fréquent. En effet, le taux de thérapie appropriée est d‘environ 30 % en prévention primaire et 50 % en prévention secondaire à 3 ans. Par ailleurs, plusieurs études ont montré que les thérapies du DAI et particulièrement la survenue de chocs étaient délétères pour le pronostic des patients. Se pose alors la question de la prise en charge de ces TDR ventriculaires. ( ... )

Liens d'interêts

N. Lellouche déclare ne pas avoir de liens d’intérêts en relation avec cet article.

auteur
Pr Nicolas LELLOUCHE
Pr Nicolas LELLOUCHE

Médecin
Cardiologie et maladies vasculaires
Hôpital Henri Mondor, AP-HP, Créteil
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Cardiologie