Mise au point

Fibrillation atriale : après les études présentées à l'ESC et l'AHA, que retenir ?

Mis en ligne le 31/03/2021

Auteurs : V. Algalarrondo, C. Coquard, A. Zouaghi, A. Messali, A. Leenhardt, F. Extramiana

  • Les congrès américain (AHA) et européen (ESC) ont mis à l'honneur des essais randomisés portant sur l'ablation de la fibrillation atriale (FA).
  • Tous ces essais sont positifs et pourraient faire évoluer les recommandations des sociétés savantes. Néanmoins, une lecture attentive incite à la prudence.
  • À l'ESC, l'essai EAST-AFNET 4 a montré qu'une stratégie de contrôle du rythme dans la FA récente (< 1 an) est associée à une amélioration d'un critère composite “lourd”. Cette étude intéressante présente cependant quelques faiblesses et nécessiterait confirmation.
  • À l'AHA, 3 études, CRYO-FIRST, EARLY-AF et STOP AF ont montré que la cryoablation de la FA était supérieure aux antiarythmiques en première ligne de traitement de la FA paroxystique. Ces études techniques de confirmation n'abordent toutefois pas la question de la pertinence clinique de recourir à une telle stratégie.
Liens d'interêts

V Algalarrondo déclare avoir des liens d’intérêts avec Biosense webster, Pfizer et Alnylam.

C. Coquard, A. Zouaghi, A. Messali, A. Leenhardt, F. Extramiana n’ont pas précisé leurs éventuels liens d’intérêts.

auteurs
Dr Vincent ALGALARRONDO

Médecin, Cardiologie et maladies vasculaires, CHU Bichat-Claude-Bernard, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Fabrice EXTRAMIANA

Médecin, Cardiologie et maladies vasculaires, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Cardiologie
thématique(s)
Fibrillation atriale,
Insuffisance cardiaque
Mots-clés