Mise au point

Insuffisance cardiaque 2

Mis en ligne le 10/01/2001

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 82,26 Ko)

Pour ce qui concerne les bêtabloquants, des données complémentaires de l’étude COPERNICUS ont été publiées, qui confirment que le carvédilol prescrit à des insuffisants cardiaques sévères a un effet bénéfique non seulement sur la mortalité, mais également sur la morbidité liée à cette pathologie. Des études effectuées à partir de la base de données CIBIS II sur le bisoprolol apportent de nouveaux renseignements sur le mécanisme d’action des bêtabloquants : il n’y a pas de différence d’amplitude de réponse selon la fréquence cardiaque de base et selon la variation de la fréquence sous bêtabloquant, suggérant ainsi que l’effet bradycardisant n’est pas seul en cause dans le bénéfice des bêtabloquants. Le meilleur pronostic était néanmoins obtenu chez les patients ayant la plus forte bradycardie deux mois après le début du traitement. Par ailleurs, il semble que les patients en arythmie complète par fibrillation auriculaire ne bénéficient pas de ce traitement. Cela sera important à vérifier sur les autres grandes études, MERIT-HF et CARVEDILOL, car 20 à 30 % des malades en insuffisance cardiaque sont en arythmie complète par fibrillation auriculaire.

[...]

auteurs
Pr Philippe LECHAT

Médecin, Pharmacologie, Hôpital Saint-Louis, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
Pr Michel KOMAJDA

Médecin, Cardiologie et maladies vasculaires, CHU Pitié-Salpêtrière, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Cardiologie
thématique(s)
Insuffisance cardiaque
Mots-clés