Mise au point

Insuffisance tricuspide : pronostic et indications chirurgicales

Mis en ligne le 09/03/2016

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 420,92 Ko)
  • L'insuffisance tricuspide est un facteur pronostique indépendant.
  • L'insuffisance tricuspide est le plus souvent fonctionnelle, par dilatation de l'anneau tricuspide.
  • Le seul traitement curatif de l'insuffisance tricuspide est chirurgical.
  • En cas de chirurgie valvulaire du coeur gauche, les indications d'une chirurgie combinée tricuspide reposent sur le degré de la fuite tricuspide et sur le diamètre maximal de l'anneau tricuspide dans l'incidence apicale 4 cavités (> 40 mm ou 21 mm/m2).
  • En cas d'insuffisance tricuspide sévère symptomatique isolée, la chirurgie doit être relativement précoce, fondée sur l'existence d'une dilatation des cavités droites, avant l'apparition de symptômes sévères et d'une dysfonction ventriculaire droite irréversible.

Longtemps considérée comme la “valve oubliée”, la valve tricuspide (VT), dont l'atteinte la plus fréquente est une fuite, suscite actuellement un regain d'intérêt en raison de la gravité potentielle à laquelle elle est associée et de la nécessité d'une prise en charge adaptée.

auteurs
Dr Julien DREYFUS

Médecin, Cardiologie et maladies vasculaires, Centre Cardiologique du Nord, Saint-Denis , France

Contributions et liens d’intérêts
Pr David MESSIKA-ZEITOUN

Médecin, Cardiologie et maladies vasculaires, University of Ottawa Heart Institute, Ontario, Canada

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Cardiologie
thématique(s)
Chirurgie cardiaque
Mots-clés