Mise au point

Maladie coronaire

Mis en ligne le 16/01/2002

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 122,93 Ko)
Points forts
  • Ce congrès de l’American Heart Association a été l’occasion de présentations et de discussions intéressantes concernant la maladie coronaire. En matière de prise en charge thérapeutique, deux directions semblent émerger.
  • D’une part, le développement d’une cardiologie sans cesse plus technique et innovante faisant souvent appel aux progrès récents en recherche physiopathologique et/ou génétique : on peut, par exemple, ranger dans cette catégorie la véritable “explosion” des stents libérant des drogues anti-resténose ou l’utilisation de fragments d’ADN bloquant la prolifération des cellules musculaires lisses dans les greffons veineux destinés à la réalisation d’un pontage aorto-coronaire.
  • D’autre part, de nombreuses sessions ont été l’occasion de discuter de la prise en charge réelle des patients coronariens, qui est souvent très différente de ce que les recommandations internationales proposent. Les études de registres présentées permettent, par exemple, de mieux mesurer les progrès qui restent à faire pour que tous les patients présentant des syndromes coronariens aigus soient traités de manière adéquate. Ces registres permettent aussi de soulever un certain nombre d’ hypothèses intéressantes comme, par exemple, le fait qu’une partie du pronostic défavorable du diabétique coronarien puisse être liée à une moindre utilisation des thérapeutiques efficaces chez ces patients.
auteurs
Pr Christophe BAUTERS

Médecin, Cardiologie et maladies vasculaires, HOPITAL CARDIOLOGIQUECHU, LILLE, France

Contributions et liens d’intérêts
Pr Philippe LECHAT

Médecin, Pharmacologie, Hôpital Saint-Louis, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Cardiologie
thématique(s)
Maladie coronaire
Mots-clés